TRAITEMENT DES SOLS

Depuis 2011 nous sommes distributeurs exclusif pour King Global Inc., leader éco-responsable en solutions agricoles. Nous offrons aux acériculteurs un traitement spécialement adapté aux érablières visant à rétablir l’écosystème afin de maximiser la santé, le rendement et la valeur future de leur érablière.

Concernant le dépérissement des érables

Les signes précurseurs:

  • Présence de fougères et autres plantes et arbres poussant en milieu acide.
  • Feuilles manquantes sur la cime des arbres ou au bout des branches.
  • Trou d’entailles très long à guérir.
  • Absence de régénération ou d’une tranche d’âge.
  • Humus au sol insuffisant ou pauvre en matières organiques.
  • Faible décomposition des matières organiques.

La présence de un seul de ses signes justifie une intervention.

Les faits :

  • Le dépérissement des érables est, malheureusement, bien réel et très répandu.
  • La mauvaise qualité des sols (pH trop bas, matières organiques insuffisantes, etc.) en sont la principale cause.
  • Les jeunes pousses autant que les vieilles sont atteintes.
  • La nature ne peut renverser ce processus par elle-même.

Causes du dépérissement et effets

CAUSES

Pluies acides en constante augmentation depuis la révolution industrielle ce qui entraîne l’acidité des sols (pH trop bas).

EFFETS

  • Nutriments plus difficiles à assimiler. Les plantes ont faim mais sont incapables de bien se nourrir.
  • Un PH trop bas empêche aussi le compostage des feuilles mortes et du bois mort au sol de bien se faire Les nutriments essentiels sont par conséquent insuffisants.

CAUSES

Le taux d’aluminium (et autres éléments mineurs) au niveau des racines est généralement trop accessible.

EFFETS

  • L’aluminium, par exemple, bouche les pores des racines et empêche l’arbre de bien assimiler ses nutriments et ce, même si le PH est adéquat.

CAUSES

Une faible vie microbienne au sol combinée à une présence de champignons insuffisante.

EFFETS

  • Une vie microbienne adéquate et la présence de bons champignons en abondance favoriseront la décomposition des matières organiques. Par ce fait même, les verres et les limaces oxygéneront le sol et entraîneront une pénétration plus efficace des nutriments vers les racines.

CAUSES

L’avènement du vacuum et, plus récemment, du haut vacuum ainsi que d’autres innovations comme le chalumeau saisonnier ont entraîné une hausse du rendement des érablières (ce qui est souhaitable).

EFFETS

  • La hausse des rendements (l’arbre en donne plus) combinée à la diminution de la qualité des sols (l’arbre reçoit moins) contribue au dépérissement des arbres.

Réflexions

  • La photosynthèse est le résultat d’une interaction entre la lumière, l’eau et le sol. Une seule faille dans ce cycle naturel entraîne un « défaut » dans le processus. La photosynthèse peut aussi être affectée par un écart extrême de température.
  • La lumière comprend les cycles de clarté et d’obscurité sur lesquels nous n’avons évidemment aucun contrôle.
  • Nous ne pouvons ni commander la pluie, ni en contrôler le PH.
  • Nous ne pouvons contrôler la température.
  • Le sol et l’arbre sont les seuls endroits où nous avons une possibilité d’agir.

Qu’arrive-t-il lorsqu’une variation extrême de température survient en hiver et que la période chaude de cet écart thermique est accompagnée d’une pluie hivernale alors qu’il y a peu ou pas de neige au sol?

Pendant la période froide de l’écart thermique:

  • En l’absence de neige, les racines secondaires étant peu profondes, gèlent, ce qui est très dommageable pour vos érables.
  • Les jeunes pousses n’ont que des racines peu profondes (en surface) ce qui pourrait entraîner leur perte.
  • Les racines primaires (celles qui vont en profondeur dans le sol) seraient en théorie mieux protégées en de telles circonstances et protégeraient les plus gros arbres. Le problème est que beaucoup d’érablières reposent sur le roc ce qui fait en sorte que tout le système racinaire est en surface et, donc, exposé à un éventuel gel extrême en l’absence de neige.

Pendant la période chaude:

  • Les racines ne peuvent absorber l’eau à cette période de l’année.
  • Le sol, étant gelé, ne peut percoler l’eau comme il le ferait en été.

La dommages subis par le système racinaire lors d’un gel extrême rendrait l’eau inaccessible l’été suivant causant une diminution de photosynthèse pour les arbres.

Ce genre d’écart de température a toujours existé, direz-vous? Oui! Mais par le passé, l’abondance de neige protégeait les racines. Aujourd’hui, des écarts extrêmes de température sont de plus en plus fréquemment observés et sont aussi plus grands que par le passé. De plus les quantités de neige au sol sont beaucoup moins importantes qu’il y a 50 ou 60 ans. Il est donc très possible de connaître des situations jamais vues qui seraient une catastrophe pour notre acériculture.

Les solutions:

Chaux en poussière ou traitement liquide?

  • Le chaulage d’érablière qui consiste en l’application de chaux granulaire ou de chaux en poussière parfois additionnée de potasse sous forme d’engrais chimique aura  un effet sur le pH du sol et le calcium seulement, et ce, longtemps après l’application, tout en diminuant la vie microbienne. Elle n’a aucun effet positif sur l’oxygénation du sol favorisant la vie microbienne et sur la décomposition des matières organiques.

Le traitement King Global (comprenant X-trem Ni/Cal, X-trem N et X-trem Oxy) qu’on appelle souvent à tort « chaux liquide » est bien plus qu’un traitement à la chaux qui augmente le pH. Un traitement King Global :

  • Agit sur le pH
  • Agit aussi sur le compostage des feuilles mortes et de toutes les matières organiques ce qui provoque l’abondance de nutriments.
  • Augmente l’oxygénation du sol ce qui favorise la vie microbienne et la pénétration des nutriments dans le sol.
  • Diminue le taux d’aluminium à long terme ce qui aide grandement à l’absorption des nutriments par les racines.
  • Est entièrement minéral et sans effet négatif sur votre forêt et votre sirop.
  • Commence à agir dès l’application et procure des résultats visibles à très court terme tout en respectant le cycle naturel de l’arbre et de son écosystème.
  • Améliore l’état de santé général de vos arbres et, par conséquent, le rendement de votre érablière.

Des érables en meilleure santé résisteront mieux aux intempéries comme le verglas et les grands vents ou la sécheresse, guériront plus rapidement au niveau de l’entaille, laissant moins de chances aux insectes nuisibles de s’y installer. Si vos arbres sont plus forts, les insectes nuisibles ne seront pas intéressés à s’y établir et se dirigeront vers des arbres plus faibles. Par conséquent, le rendement de votre érablière sera accru tant au niveau de la quantité (plus d’eau) que de la qualité (meilleur taux de Brix).

Alors que l’apport d’amendements au sol est une pratique peu répandue en érablière, personne dans les secteurs maraîcher et grande culture conventionnels ne songerait à cultiver sans jamais apporter d’amendements au sol. L’usage d’engrais chimiques est très répandu mais il faut aussi contrôler les envahisseurs et les maladies des plantes. De là sont nés les  pesticides, herbicides et fongicides qui aboutissent dans notre alimentation pouvant causer des problèmes de santé chez les humains et les animaux. C’est ce que nous cherchons à éviter avec l’approche King Global.

De plus ces produits chimiques agissent au niveau de la plante mais n’ont aucun effet positif au niveau du sol. Par surcroît, une partie de ceux-ci finit par atteindre la nappe phréatique environnante ainsi que nos cours d’eau et nos plans d’eau ce qui peut entraîner d’autres problèmes au niveau environnemental.

Alors comment redonner au sol sans créer d’autres problèmes?

L’approche King Global, entièrement écologique, est de plus en plus utilisée en agriculture. Elle est totalement différente en ce sens qu’elle ne se contente pas de nourrir la plante OU modifier les propriétés du sol. L’approche King Global répond à la fois aux besoins du sol ET de la plante ou de l’arbre. En d’autres mots elle agit sur l’ÉCOSYSTÈME.

En appliquant les produits par voie terrestre, les gros arbres sont contrôlés au niveau du sol seulement alors que les petits arbres, ayant des feuilles près du sol, sont contrôlés à la fois au niveau du sol et de la feuille. Les résidus restant au niveau de la feuille seront redirigés vers le sol à l’automne lors de la chute des feuilles et la décomposition des matières organiques poursuivra l’action du traitement au niveau du sol. L’effet résultant sera donc le même. Elle est sans effets négatifs sur l’écosystème et augmente les taux de carbone (sucre) au niveau des racines, ce qui rend les plantes beaucoup plus résistantes au dépérissement. Qui dit augmentation du taux de carbone (sucre) au niveau racinaire dit aussi augmentation du rendement de la plante. Ceci a été observé sur le terrain dans plusieurs domaines :

  • Tomates abondantes dans des plans vigoureux.
  • Protection des fleurs contre les gels tardifs en juin (bleuets, fraises, pommes, etc.)
  • Maïs plus abondant qui a résisté à une période de fort gel durant 6 heures tout en demeurant de très bonne qualité.
  • Érables qui donnent plus d’eau avec un taux de Brix supérieur.
  • Etc…

L’augmentation du taux de sucre au niveau des racines n’est pas négligeable et il est d’une importance particulière surtout en acériculture puisque cela est directement relié à votre revenu. Plus de sucre égale plus de revenus pour vous.

En conclusion, le traitement King Global, étant liquide, pénètre rapidement dans le sol pour un effet rapide et concret. De ce fait, il fera son travail de façon uniforme puisqu’il n’est pas assujetti au ruissellement de surface pouvant le transporter vers le bas des pentes. L’action est au niveau du sol et fait en sorte que vos érables vivront dans un écosystème adéquat pour leur croissance… et un rendement optimal.